Labels environnementaux

Bâtiment biosourcé: instauré par décret (n° 2012-518 du 19 avril 2012), ce label attribué par Certivéa qualifie les bâtiments intégrant un taux minimal de matériaux d’origine biologique participant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (bois, chanvre, paille… )

Habitat et environnement : cette certification de management environnemental des opérations délivrée par Cerqual couvre sept thèmes : chantier, énergie, filière et choix des matériaux, eau, confort/santé, gestes verts. Elle peut intégrer les labels de haute performance énergétique (HPE) et de très haute performance énergétique (THPE).

HQE: haute qualité environnementale en quatre niveaux : bon, très bon, excellent, exceptionnel. Plus étendue que H&E, HQE traduit une approche de l’environnement (énergie, carbone, eau, déchets, biodiversité), qualité de vie et performance économique en 14 critères : environnement, produits et procédés, impact, gestion de l’énergie, de l’eau, des déchets, de la maintenance, confort hygro-thermique, acoustique, visuel, olfactif, qualité des espaces, de l’air, de l’eau.

 

BBCA: le label Bâtiment bas carbone de l’Association BBCA, délivré par Cerqual, Certivéa et Promotelec, est entré en vigueur en mars 2016. Il atteste de l’empreinte carbone d’un bâtiment.

 

Leed (Leadership in Energy and Environmental Design) : le label de l’Américain Green Building Council (USGBC) promeut une approche globale et classe les bâtiments en quatre catégories (certifié, argent, or ou platine) pour des habitations durables, écologiques et saines.

BREEAM : (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) : ce label britannique privé évalue et classe la durabilité et le comportement environnemental des bâtiments tertiaires selon plusieurs cibles, de passable à excellent.