Quelle est la consommation maximale autorisée sur une maison passive ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte avant de qualifier qu’une maison est passive. Parmi ces critères, il y a la consommation d’énergie qui doit être au plus bas. En effet, la maison passive ne consomme que 15 kWh d’énergie au maximum par m2 par an. Ce qui constitue quasiment 90% en moins que la consommation d’une maison classique. S’il ne vous est pas encore possible de construire une maison passive, vous pouvez opter pour des mesures vous permettant de faire des économies d’énergie.

La consommation maximale d’une maison passive

En général, une maison passive ne consomme pas plus de 15 kWh d’énergie au m2 par an. Sinon, il faudrait que la puissance de chauffe soit de 10 W/m2. Bien que cette consommation énergétique soit préconisée pour qu’une maison soit qualifiée de passive, d’autres critères de performance entrent en jeu. Il y a par exemple l’importance de moins de 10 % d’heures de surchauffe annuelle. Il y a aussi les besoins en énergie primaire totale qui doivent être inférieurs à 120 kWh par m2 par an.

Une telle consommation d’énergie est due à la construction même de la maison passive. Cette construction répond à des normes qui permettent de stocker la chaleur et d’avoir un confort thermique optimal. En été, l’agencement des pièces permet de ne pas être trop exposé au soleil et d’avoir trop chaud. Vous pouvez compter sur notre bureau études maison passive pour la planification de votre construction de maison passive dans les normes.

La consommation des autres types de maison

Si telle est la consommation énergétique de la maison passive, nous pouvons aussi évoquer la consommation d’énergie des maisons classiques. Compte tenu des problèmes d’isolation et de la méconnaissance des procédés à l’époque, les dépenses énergétiques étaient considérables à l’époque. Aujourd’hui, il faut que les nouvelles constructions respectent différentes règlementations dont la RT 2012 et le label BBC.

Bien entendu, les particuliers qui investissent dans ce type de construction bénéficient de certains avantages. Ainsi, les maisons labellisées BBC bénéficient d’une facture de chauffage réduite compte tenu des économies d’énergie réalisées. Il y a aussi les avantages prévus par la loi Scellier/Pinel ainsi que les possibilités d’exonération totale ou partielle de taxe foncière. Les avantages ne sont donc pas limités du point de vue financier mais aussi en termes de confort thermique.

Les méthodes pour avoir une maison à faible consommation d’énergie

Pour avoir une maison à faible consommation d’énergie, certaines mesures doivent être prises, tant en termes d’isolation que de système de chauffage. Ainsi, il faut veiller à ce que les déperditions de chaleur soient limitées au minimum pour conserver la chaleur. Pour ce faire, renforcer l’isolation des parois de la maison mais aussi celle du sol et du plafond.

Une autre astuce consiste aussi à avoir une maison à basse consommation. Si la règlementation sur la maison passive n’est pas encore tout à fait en vigueur en France, il existe toutefois le label BBC. Il s’agit d’un label octroyé aux maisons qui répondent à certains critères dont l’utilisation des énergies renouvelables et énergétiques. Cette normalisation s’applique en France au même titre que la RT 2012 à toutes les nouvelles constructions.